Attentats en Tunisie, faut-il annuler sa réservation ?

Deux semaines après les attentats meurtriers qui ont frappé la capitale de la Tunisie et plus précisément, le musée du Bardo, on a constaté la solidarité de nombreux pays du monde qui ont condamné fermement ces actes barbares. Les réseaux sociaux ont d’ailleurs très vite réagi à la situation avec un grand nombre de personnes qui ont fait des photos où elles indiquaient qu’elles iraient malgré tout en Tunisie cet été.

D’un côté, il y a donc ces personnes qui ne semblent pas avoir peur d’une quelconque menace alors que d’un autre côté, le Ministre Tunisien du Tourisme a annoncé près de 3 000 annulations de réservations dans les heures qui ont suivi l’attentat.

Point sur la situation

Au cours de cette période de 16 jours qui ont suivi le massacre perpétré à Tunis, plusieurs terroristes ont été tués, d’autres arrêtés et les forces de police tunisiennes ont procédé à de nombreuses arrestations. En effet, l’image du pays a été rabaissée par ces actes et les touristes ont peur. Le gouvernement cherche donc à tout faire pour améliorer la situation et tenter de redorer l’image du pays avant la période estivale, une période qui contribue largement à l’économie du pays dont les ressources économiques dépendent en grande partie du tourisme.

D’ailleurs, l’APST, une association de garantie financière pour les agences de voyages et pour les professionnels du tourisme, a publié il y a quelques jours un article où sa position montre clairement qu’il ne convient pas de céder à la panique.

Que faire ?

Toujours selon l’APST, il conviendrait de suivre les recommandations communiquées par notre Ministre des Affaires Etrangères, c’est à dire à être vigilant lors de ses déplacements dans le pays, mais aussi d’éviter les zones frontalières avec l’Algérie et la Libye (surtout dans le sud). Les agences de voyage en France sont donc en une situation très délicate car elles commençaient à revoir la confiance des touristes pour cette destination avant de recevoir un grand nombre de demandes d’annulations.

Ces professionnels du tourisme sont donc en train d’expliquer la situation aux voyageurs en leur affirmant qu’il convient d’être prudent, mais que ce n’est pas non plus une destination risquée comme certains pourraient le sous-entendre. Nous sommes d’ailleurs dans la période de l’année la plus critique pour les réservations car c’est souvent en Avril que les réservations se font et que les congés sont pris pour des vacances en juillet/août. Nous verrons bien comment la situation évoluera d’ici là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.