Tout savoir sur la gale

Maladie très contagieuse, la gale est une affection néfaste pour la peau. Si auparavant, ce sont les personnes à faible niveau d’hygiène qui sont concernées par cette maladie, aujourd’hui elle peut toucher n’importe quel milieu socio-économique.

Une maladie qui date de longtemps

La première apparition de la gale date de l’antiquité. Plusieurs textes anciens décrivent à peu près la maladie de la même manière sans avoir pu y mettre un nom dessus. Avec l’évolution de la médecine, une étiologie de la gale a enfin pu être établie par un médecin et un pharmacien en 1687. Cependant, la simple idée de penser que les parasites pouvaient être source de maladie infectieuse indignait de nombreuses personnes. Ce n’est qu’en 1834 que la parasite, source de la gale a été clairement confirmée par Hebra.

La gale, c’est quoi ?

Il y a deux types de gale, celle qui touche les humains et celles qui touchent les autres mammifères. La gale humaine est causée par un parasite nommé « sarcopte scabiei hominis » qui s’enfonce sous l’épiderme de la peau. La contagion se fait par simple toucher, par contact prolongé ou par voie sexuelle. Pour cette raison, la gale est maintenant considérée comme une infection sexuellement transmissible. La gale est toujours bien présente dans l’époque où nous vivons. En effet, en 2015, les statistiques ont montré que plus de 250 millions de personnes sont touchées par la gale dans le monde.

Le parasite de la gale

Le sarcopte est spécifique à l’homme, ce parasite ne touche donc pas les autres mammifères. Il survit généralement dans un environnement humide, dans une température n’excédant pas les 60 °C .Se nourrissant principalement des tissus hypodermiques, le sarcopte peut pondre jusqu’à cinq œufs par jour. Sur chaque hôte, on peut trouver plus de dix sarcoptes femelles qui sont les principales origines de la prolifération.

Quels sont les symptômes ?

Les premiers symptômes surviennent généralement après incubation, cette dernière peut durer jusqu’à deux semaines, en fonction du niveau de l’infestation. La démangeaison est le signe le plus significatif. La peau est donc irritée et on remarque rapidement des lésions cutanées. Presque toutes les parties du corps peuvent être touchées, mais très rarement le dos et le visage. Les zones grattées présentent alors des rougeurs et des croûtes très visibles.

La gale est-elle contagieuse ?

Oui, la gale peut se propager très rapidement à défaut de traitement. Les enfants sont malheureusement les plus vulnérables, car le contact est très fréquent, surtout à l’école. Elle peut également évoluer très rapidement au sein d’une famille ou même d’une communauté. La contagion indirecte c’est-à-dire à travers des objets est très rare, car en absence d’environnement favorable, le sarcopte ne survit pas très longtemps.

Traitement de la gale

Bien que la gale soit une maladie bénigne, un traitement est nécessaire pour tuer les parasites. Toutefois, il peut arriver que les démangeaisons ne cessent qu’au bout de deux semaines après la fin du traitement. La guérison n’est donc complète que lorsque l’épiderme est renouvelé. Les complications sont d’ailleurs assez rares.

Leave a Reply

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.