Les personnes cibles d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière

le

Depuis toujours, le Code de la route n’est pas toujours respecté par les usagers, notamment les conducteurs, et au bout de quelques années ; certaines règles sont oubliées. Pour mettre à jour les connaissances d’un conducteur et afin de réduire voire éviter les dangers de la route ; suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière s’avère indispensable. Faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière permet au conducteur de récupérer les points sur son permis de conduire, d’améliorer sa conduite, de prévenir et anticiper les risques d’accident, de sensibiliser aux dangers de la route, de réagir face au danger et de connaitre la particularité de son véhicule.

Une participation volontaire

Dans la plupart du temps, la participation à un stage de sensibilisation à la sécurité routière est volontaire, sauf pour les conducteurs novices ou ceux proposées par un juge en remplacement d’une sanction. Quel que soit le niveau du participant, le déroulement du stage reste identique. Il faut quand même préciser que les conducteurs ayant commis une infraction sanctionnée par un retrait de points, peuvent choisir d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière ; dans ce cas, le stage leur permet de récupérer jusqu’à quatre points dans limite des douze points maximums du permis. Il faut souligner que le permis de conduire ne doit pas avoir perdu sa validité. En effet, le stagiaire ne peut pas suivre un stage s’il a déjà reçu une lettre de recommander du ministère de l’intérieur informant l’invalidation du permis de conduire pour solde de points nul. D’une manière générale, un conducteur peut suivre un stage par en, selon la date de son dernier stage ; ce dernier peut être effectué dans n’importe quel département. Parmi les formateurs et animateurs de stage de sensibilisation à la sécurité routière, Olivier Jobit se distingue par ses compétences et ses qualités. C’est un expert dans la sécurité routière et son intervention s’avère utile pour rappeler à chacun que la route est considérée comme sacrée et utilisée par tout dans le monde.

Contenu du stage de sensibilisa à la sécurité routière

Généralement, la durée minimale d’une formation en sécurité routière est de 14 heures, réparties sur deux jours consécutifs. La formation est assurée par des animateurs et formateurs diplômés, qui sont dans la plupart des cas accompagnés d’un psychologue. Durant la formation, on étudie le cas d’accidents, avec un exposé sur les lois physiques et de leur conséquence sur les véhicules et sur leur conduite. Le coût de la formation varie selon les centres, mais à l’issue, les stagiaires ayant suivi la totalité de la formation reçoivent une attestation de stage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.