La pompe à eau pour puits

le

Chercher à satisfaire ses besoins primaires a toujours fait partie des priorités des hommes. C’est ainsi qu’en situation de désavantage, ils ont appris à innover et à trouver des solutions. La recherche d’eau potable n’en est pas exempte. Très vite, les puits et forages ont fait leurs apparitions. Et afin de les utiliser à bon escient, un outil indispensable fit son apparition : la pompe à eau pour puits.

Historique de la pompe à eau pour puits

Il existe différents genres de pompes à eau pour puits. À l’origine, les pompes à eau pour puits étaient manuelles. C’est-à-dire que l’action de puiser de l’eau se faisait par la force et l’action de la main et du bras. La main actionnait la pompe et de l’eau en sortait. Ce modèle de pompe à eau était conçu ainsi à cause du manque d’électricité dans les zones éloignées. Il n’aurait alors servi à rien d’y mettre un mécanisme électrifié. Ce premier modèle ne pouvait pomper de l’eau dans des puits ou des forages très profonds (plus que 8m de profondeur). C’est ainsi que la mise sur le marché des pompes à eau pour puits est devenue une opportunité en or pour les populations qui peuvent s’en servir pour aspirer l’eau à plus de 8m de profondeur. Néanmoins, il convient de distinguer la pompe à eau pour puits de la pompe de forages.

Fonctionnement d’une pompe à eau pour puits

Selon l’étymologie du terme, la pompe à eau pour puits est une pompe principalement utilisée pour l’aspiration d’eau à partir d’un puits. Il s’agit d’une pompe immergée dont les limites d’aspiration dépassent les 8m de profondeur pour atteindre un seuil de 20m. En effet, à la différence de la pompe manuelle, la pompe à eau pour puits est préconisée pour les puits. Elle est électrifiée et dispose d’un moteur. Elle n’aspire pas l’eau, mais la pousse, du bas vers le haut, à l’aide d’un système ingénieux qui lui confère son efficacité. Elle est mise en marche manuellement, mais ne nécessite pas l’accompagnement constant d’une main. Une fois actionnée, elle pompe l’eau toute seule vers un réservoir et son utilisateur, une fois satisfait, pourra la mettre en tension off. Il existe aussi une pompe immergée automatisée, complètement autonome. Elle se met en marche et se désactive toute seule grâce à un système d’automatisme qui lui permet de réagir lorsque le réservoir est à sec ou lorsqu’il est plein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.