Cigarette électronique : quand les « djeuns » s’y mettent aussi

le

La cigarette électronique est devenue la nouvelle mode chez les adolescents, jusque dans les cours de lycée.

 Une mode chez les ados

Les directeurs de lycée ont de plus en plus de mal à faire face à la popularité grandissante de la cigarette électronique dans leurs établissements. En effet, cette mode a pris ses marques dans les établissements secondaires, notamment en raison de l’inexistence de statut clair quant à leur définition. Les adolescents ont d’ailleurs un argument très solide : ils ne fument pas, ils vapotent. À en croire les dires d’un jeune lycéen, la cigarette électronique a bon goût et ne nuit pas à la santé, et donc ne devrait pas être interdite. Ayant essayé les cigarettes électroniques comme Aspire et autres, les jeunes y ont pris goût et les sorties de classe sont devenues des opportunités pour vapoter entre amis.

Agir comme avec les téléphones portables

Face à ce phénomène, certains dirigeants d’établissements n’ont pu qu’appliquer la même stratégie qu’avec les téléphones portables : en cas d’utilisation abusive et intempestive, les cigarettes électroniques sont confisquées et les parents convoqués. Il arrive en effet que certains parents ne sachent pas que leur enfant possède une cigarette électronique.

Vente interdite aux mineurs

Les cigarettes électroniques sont pourtant régies par des textes précis. Il est strictement interdit d’en vendre à des mineurs sur le territoire français. Certains sites de vente en ligne comme http://www.distrivap.fr/ l’affichent d’ailleurs clairement dans leurs conditions générales de vente. Bien évidemment, les jeunes ont mille et une manières de contourner cette barrière et peuvent ainsi acquérir une e-cigarette pour un peu plus de 50 euros. Pour renforcer la réglementation de ce produit, la ministre de la Santé Marisol Touraine prévoit de faire adopter une loi qui interdirait de vapoter dans certains endroits publics, notamment ceux situés à proximité des écoles, des parcs où se retrouvent familles et enfants, etc.

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Nouvelle Vape from cigarette électronique dit :

    Avant la mode chez les jeunes, c’était le tabac, maintenant c’est la vape. On peut quand même noter que c’est moins nocif, restons positifs, c’est un progrès.

  2. david from mod mécanique dit :

    Bonjour, Davide moi j’ai dit stop à la cigarette après trois an de vape et 20 ans de clope et aujourd’hui je suis débarassé de ce fléau et bien content .
    Vive la vape et la cigarette électronique car c’est comme ça que j’ai pu arrêter.
    Bonne chance à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.