Les spécificités du patrimoine martiniquais

Riche de l’influence d’une multitude de populations aux origines diverses, le patrimoine Martiniquais s’ouvre à tous les visiteurs désireux d’en savoir plus sur cette île souvent fantasmée depuis la Métropole.

Et parce que l’on a toujours trop tendance à n’envisager les îles des Antilles en général que comme de très longues plages au sable chaud, noyées des rayons ardents du soleil, on oublie trop vite que la Martinique, c’est aussi l’architecture, l’archéologie, l’ethnologie, l’art culinaire, la musique, l’Histoire, et tant d’autres choses encore.martinique plage des salines Fotolia picpic

D’ailleurs, et pour pouvoir trouver plus d’indications sur tous ces sujets, on ne peut que conseiller la visite du site suivant : http://www.patrimoines-martinique.org/. Ici, ce sont tous les patrimoines de l’île qui s’offrent au visiteur numérique, avant la visite réelle, sans doute. Des centaines de pages, véritables archives numérisées des trésors de la vie Martiniquaise s’étalent devant les yeux du simple quidam, comme du chercheur.

Il est donc possible d’y découvrir les résultats des fouilles archéologiques réalisées depuis près de cent ans, objet par objet, photo par photo. Et l’on comprend aussitôt la richesse culturelle du lieu, de l’île entière. Sur place, les musées rendent bien état de ces plus de 2 500 ans d’histoire. Mais la chose est plus compliquée quand on ne peut pas se rendre sur place. D’où l’intérêt de cette banque numérique.

Car quand on évoque l’histoire de la Martinique, on s’arrête bien souvent aux traites négrières, et plus proche de nous, aux discours d’Aimé Césaire. Mais ce serait oublier que bien avant de voir débarquer les esclavagistes et les populations Africaines drainées avec eux, la Martinique avait accueilli d’autres populations, d’autres civilisations, bien plus anciennes, et ancrées là depuis bien plus longtemps que sa découverte officielle ne le laisse présager.

D’ailleurs, dès les années 1930, des fouilles archéologiques avaient mis au jour des objets et artefacts datant de l’époque précolombienne. Certains d’entre eux étant datés jusqu’à 500 ans avant Jésus Christ.

Visiter la Martinique ne peut donc se limiter à bronzer sur ses plages, même si, reconnaissons-le, elles sont très avenantes. Il faut en profiter pour apprendre et comprendre la vie des populations locales, de l’histoire ancienne jusqu’à l’histoire récente. Les parcours culturels initiés par les offices de Tourisme sont une étape de cette découverte, les musées en sont une autre, et les banques d’images numériques sont une aide complémentaire.

Car il est tout à fait possible de jouir du soleil et de la culture dans le même endroit. De joindre la connaissance et la compréhension au repos et au bien-être.

  • Les atouts d’un bon wedding planner

    Un mariage c’est synonyme de bonheur, de joie, mais l’organisation c’est une tout autre histoire. Chaque petit détail compte pour […]

  • consultant d'entreprise Pourquoi opter pour un coach de compétence ?

    De plus en plus de dirigeants d’entreprises choisissent actuellement de recourir à des services de professionnels, notamment des consultants, pour […]

  • Profitez du mois de Septembre pour découvrir la Côte d’Azur !

    Si vous comptez partir en vacances durant le mois de Septembre, sachez que la Côte d’Azur reste une destination idéale […]

  • Comment peut-on bénéficier de l’aide d’un expert-comptable ?

    Afin de bénéficier des prestations offertes par un expert-comptable vous devez vous baser sur quelques conditions. Vu que c’est une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.