Comment fonctionne une montgolfière ?

Si vous avez besoin d’aller quelque part, la montgolfière n’est pas vraiment le véhicule idéal. En effet, vous ne pouvez pas vraiment la diriger et sa vitesse de déplacement dépend de celle du vent.

En revanche, si c’est simplement pour profiter de l’expérience de vol, il n’y a rien de comparable. Beaucoup racontent leur vol en montgolfière comme l’une des activités les plus agréables et les plus décontractantes qu’ils aient jamais pratiqué.

 

Principe de base

La montgolfière, c’est également une ingénieuse combinaison de principes scientifiques
élémentaires. Dans cet article, nous verrons ce qui permet aux ballons de s’élever dans les airs ainsi que le moyen qui permet à l’aérostier de contrôler l’altitude et la vitesse verticale du ballon.

En fait, c’est très simple. Les montgolfières sont basées sur un principe scientifique de base:
l’air chaud monte par rapport à l’air froid parce qu’il est plus léger. Mais cet air chaud doit être
présent en grande quantité pour pouvoir soulever quelques centaines de kilos. C’est pour cela
que les toiles de montgolfière sont si grandes, pour pouvoir contenir un énorme volume d’air
chaud.

Montée du ballon

Pour que le ballon puisse monter de façon constante, il fallait trouver un moyen de réchauffer
l’air. C’est là qu’intervient le brûleur, placé sous la toile ouverte de la montgolfière. Dès que l’air contenu dans la toile commence à refroidir, le pilote peut actionner le brûleur et ainsi le
réchauffer.

Les montgolfières modernes réchauffent l’air au propane, vous savez, la substance utilisée pour les barbecues. Le propane permet à la flamme d’être plus puissante et d’optimiser la
consommation de carburant.

La toile du ballon, quant à elle, est fabriquée en nylon. Le nylon est la matière idéale pour ce revêtement car c’est un composant à la fois léger et résistant aux fortes températures.

Et à ceux qui se demandent comment le brûleur fait pour ne pas brûler la toile autour de lui, et
bien il y a une explication toute simple: la jupe (la base de la toile) est recouverte d’un matériau spécial résistant au feu. Cela permet également de maintenir la flamme allumée dès son allumage.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’air chaud produit ne s’échappe pas par le trou
situé en haut de la toile car la flottabilité le maintient en se déplaçant vers le haut. Si le pilote tire sans s’arrêter sur les poignets de carburant, la ballon va continuer à monter. Il y a une limite, bien sur, mais avec l’altitude, l’air devient si léger que la poussée d’Archimède devient trop faible pour espérer soulever le ballon.

Enfin, la plupart des montgolfières utilisent une nacelle en osier pour ses propriétés de
robustesse, de flexibilité et de légèreté. Ces 3 éléments réunis permettent d’absorber les chocs et de les rendre supportables. Une nacelle fabriquée dans un matériau plus rigide, plus solide, transmettrait un impact d’une force trop élevée à l’atterrissage.

Pour avoir plus d’idée de sport et de loisir, vous pouvez également visitez le site loisirs-sport.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.