Le point sur le métier de responsable de recrutement

L’embauche d’un futur employé doit en principe passer par une série de tests et d’entrevues. C’est une étape qui est orchestrée par le responsable de recrutement. Zoom sur son métier.

Le responsable de recrutement : un chasseur de tête

S’assurer à ce que les bonnes personnes occupent les postes qu’il faut, telle est la principale mission du responsable de recrutement. Les missions qu’on lui confie ne sont de ce fait des moindres. Pour preuve, elles sont étroitement liées aux objectifs que l’entreprise s’est fixée. C’est des compétences du chargé de recrutement et plus généralement de la performance des ressources humaines que dépendra, en effet, l’atteinte de ces objectifs à savoir, l’extension du marché, l’augmentation de la production… bref, l’obtention de plus de profit possible.
En ce sens, le responsable de recrutement doit s’assurer que les candidats embauchés soient performants, compétents mais surtout aient la même vision que l’entreprise. Raison pour laquelle on dit souvent que le responsable de recrutement est un véritable chasseur de têtes. Il doit aussi être doté de toutes les qualifications requises pour déceler la personnalité des candidats, évaluer leurs compétences et leurs motivations.

De la rédaction de l’annonce à la signature du contrat

Pratiquement, le responsable de recrutement accompagnera la direction des ressources humaines dans la détermination des tâches qui seront confiées aux futurs détenteurs des postes. Ces tâches doivent répondre aux besoins et exigences de l’entreprise. Il s’assurera de la diffusion, auprès des médias, des annonces de recrutement relatant les responsabilités et les attributions aux postes précédemment fixés.

Il triera les dossiers reçus afin de dégager ceux qui se rapprochent le plus des critères recherchés. Il procèdera aux tests relatifs au recrutement, à savoir les tests écrits, les tests pratiques ou les tests psychologiques dont les responsabilités quant à leur préparation lui incomberont. En outre, le rassemblement des informations nécessaires et utiles sur les candidats auprès des personnes références ou anciens employeurs lui appartient.
Vient ensuite l’étape ultime qui est l’entretien d’embauche, pendant lequel des représentants des départements concernés par les postes offerts seront conviés, si besoin, surtout si les attributions aux postes sont plus techniques. Il s’assurera par la suite que toutes les procédures d’intégration des candidats admis soient faites dans le respect des règlementations en vigueur, comme par exemple la signature d’un contrat de travail.

Les formations initiales et les plus

Afin d’atteindre le résultat escompté, le responsable de recrutement doit disposer de multiples connaissances en matière de recrutement à son actif. La maitrise d’un tel domaine doit être frappée d’un diplôme allant d’un Baccalauréat+2 à un Baccalauréat+5. Un DUT en Gestion des entreprises et administration (GEA) – option Ressources humaines est souvent indispensable pour assumer une telle fonction.
On peut également accéder au métier avec une maitrise en Administration économique et sociale (AES) ou en Droit du travail et relations sociales. Notons par contre qu’une formation en psychologie du travail constitue un plus pour un candidat espérant décrocher un poste de responsable de recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.